Dictée n°583 – Gangand Hubert