Dictée n°88 – Pablo Vega