Parcours 11 – Points techniques

Merci de vous identifier pour faire les dictées de ce parcours

Les parcours sont accessibles pour les personnes possédant un compte Une Dictée Par Jour.
Un tel compte permet de garder un historique de ses dictées et de ses parcours et de visualiser ainsi sa progression.

Cliquez-ici pour vous connecter ou créer un compte

étape 1Les noms composés

J’apprends

  • Dans les noms composés, seuls le nom et l’adjectif qui composent le nom se mettent au pluriel.

Ex. : un rouge-gorge, des rouges-gorges, un canapé-lit, des canapés-lits

 

  • Les verbes et adverbes qui les composent sont invariables.

Ex. : un cure-dent, des cure-dents ; une arrière-cour, des arrière-cour

 

  • Quand le nom composé est formé de deux noms unis par une préposition, seul le premier nom prend la marque du pluriel.

Ex. : un arc-en-ciel, des arcs-en-ciel ; un chef d’œuvre, des chefs d’œuvre

 

  • Le premier mot d’un nom composé terminé par la voyelle -o est invariable.

Ex. : un Anglo-Saxon, des Anglo-Saxons ; un micro-ordinateur, des micro-ordinateurs

Une femme peu avenante

Arrivée à New York en bateau

étape 2Accord du verbe avec le sujet "qui"

J’apprends

Le pronom relatif « qui » est presque toujours sujet du verbe de la proposition subordonnée relative qu’il introduit. Le verbe de cette relative est de la même personne que l’antécédent de « qui » (en italique dans les exemples ci-dessous).

Astuce

Il faut donc rechercher l’antécédent (un nom ou un pronom) de « qui » pour accorder convenablement le verbe.

Ex. : « Meaulnes fut réveillé par quelqu’un qui cognait à la vitre » (qui mis pour quelqu’un : 3e p. du sing.

Ex. : « N’oublie pas que c’est toi qui tiens le volant » (qui mis pour toi : 2e p. du sing.)

Deux frères

étape 3Les formes en [ɑ̃]

J’apprends

  • Le participe présent est une forme verbale en [ɑ̃], invariable, marquant souvent une action simultanée à celle du verbe conjugué.

Ex. : « Prenant la corde entre ses dents, il commença résolument l’escalade. »

 

  • Précédé de « en », suivi ou non d’un complément, il est appelé gérondif et est également invariable.

Ex. : « L’aîné gravissait, tout en chancelant, les barreaux de l’échelle. »

 

  • Il ne faut pas confondre le participe présent et l’adjectif verbal, variable, s’accordant comme un adjectif qualificatif en genre et en nombre avec le nom qu’il caractérise.

Ex. : « Des rosiers grimpants s’attachaient à d’autres rosiers. »

Difficultés

Quelques adjectifs verbaux se distinguent orthographiquement de leur participe présent correspondant.

différent/différant – fatigant/fatiguant – violent/violant – communicant/communiquant – provocant/provoquant…

Ex. :  « Ces petites filles fatigantes seront couchées tôt ce soir. » / « Fatiguant leur maman, ces petites filles seront couchées tôt ce soir. »

Avion postal

La gare Saint-Lazare

Le théâtre avant Molière