PARCOURS 16 – Points techniques

Merci de vous identifier pour faire les dictées de ce parcours

Les parcours sont accessibles pour les personnes possédant un compte Une Dictée Par Jour.
Un tel compte permet de garder un historique de ses dictées et de ses parcours et de visualiser ainsi sa progression.

Cliquez-ici pour vous connecter ou créer un compte

étape 1Le sujet inversé

J’apprends

 

 

Le sujet est parfois placé aprÚs le verbe.

 

 

  • Construction obligatoire

Dans les propositions interrogatives.
Ex. : « OĂč cours-tu ? »

Dans les propositions incises.
Ex. : « Au secours ! » criÚrent-elles.

 

 

  • Construction facultative

Ordinairement l’ordre dans la phrase est : sujet, verbe, complĂ©ment circonstanciel. Quand le complĂ©ment circonstanciel est placĂ© en tĂȘte de phrase, alors le sujet se dĂ©place aprĂšs le verbe.
Ex. : DerriĂšre le bĂątiment est une cour oĂč vivent en bonne intelligence des cochons, des poules et des lapins.(H. de Balzac)

L’aigle et la tortue

Cauchemar

Ă©tape 2Le pronom impersonnel "il"

J’apprends

 

  • « il » est un pronom de 3e personne du singulier qui peut ne reprĂ©senter ni rien ni personne.

C’est un sujet grammatical.

Ex. : Il pleut./il y a…/il s’agit…/il faut…

 

  • Le sujet « il » d’un verbe occasionnellement impersonnel est relayĂ© par un sujet qui porte alors le sens. On dit qu’il est sujet rĂ©el ou logique.

Ex. : Il manque deux Ă©lĂšves aujourd’hui. (Deux Ă©lĂšves manquent aujourd’hui : « deux Ă©lĂšves » est sujet logique, rĂ©el du verbe « manquent »)

Ciel de guerre

TrĂȘve

étape 3Le gérondif

J’apprends

Le gĂ©rondif est une forme verbale en [ɑ̃] Ă©crite -ant et prĂ©cĂ©dĂ© du mot « en« . Il est invariable.

Ex. : Les chiens sont partis en hurlant.

DĂ©part d’un ami

Vision poétique