PARCOURS 26 – Points techniques

Merci de vous identifier pour faire les dictées de ce parcours

Les parcours sont accessibles pour les personnes possédant un compte Une Dictée Par Jour.
Un tel compte permet de garder un historique de ses dictées et de ses parcours et de visualiser ainsi sa progression.

Cliquez-ici pour vous connecter ou créer un compte

étape 1on/on n'

J’apprends

Une négation (ne… pas, ne… plus, ne…que, ne…guère, ne …rien…) après « on » ne s’entend pas toujours quand « on » est sujet d’un verbe commençant par une voyelle ou par un « h » muet. Elle n’en demeure pas moins là.

Astuce

Il faut remplacer « on » par un autre pronom (toujours de la 3e pers. du sing.).

Ex. On n’habitera pas toujours cette maison.  On n’offre pas toujours des chocolats.

Remplacer par « il »

Il n’habitera pas…/ Elle n’offre pas… Dans ces cas-là, les négations s’entendent.

 

Atterrissage en temps de guerre

Un collège strict

Brevet des collèges – Annales zéro 2018

étape 2La conjonction de subordination "que"

J’apprends

« que » conjonction de subordination introduit une subordonnée conjonctive. Il ne faut pas la confondre avec « que » pronom relatif, placé en général, après l’antécédent.

Ex.

Nous espérons que tu  viennes à la fête. (« que » conj. de sub.)

La fête que j’ai organisée fut très réussie. (« que » pronom relatif et « fête » son antécédent)

 

Attente d’une visite

L’art de recevoir

étape 3L'infinitif passé d'un verbe pronominal

J’apprends

L’infinitif présent comprend deux temps, l’infinitif présent et l’infinitif passé.

Ex. :

Voix active  chanter/avoir chanté ; finir/avoir fini/ ; prendre/avoir pris.

Voix passive être chanté/ avoir été chanté ; être fini/ avoir été fini ; être pris/ avoir été pris.

 

À la voix pronominale (présence du pronom réfléchi « se »), l’infinitif passé se forme avec l’auxiliaire être et le participe passé.

Ex. se laver/s’être lavé.

Ce participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le pronom réfléchi quand il est uniquement COD. Attention, le pronom réfléchi peut être aussi COI ou COS auquel cas il n’y a pas d’accord.

Ex.  :

Après nous être cognés contre le mur, nous étions étourdis. (« nous » est pronom réfléchi COD)

Après nous être cogné la tête contre le mur, nous étions étourdis. (« nous » est pronom réfléchi COS, le COD étant « tête »)

Découverte d’une taverne