Daniel Picouly : « Dictée, tu ne me fais pas peur ! »

Interpellant vivement « Dictée », la tutoyant avec familiarité, Daniel Picouly admet que cet exercice longtemps vécu comme une bête noire, a tout de même une vertu… « Souvent, tu es issue d’un très beau texte… que je découvre grâce à ça ! … Je te dois des choses ! »

Retrouvez l’ensemble de l’article sur le site du Figaro