La beauté de la langue, un enjeu spirituel

Le Figaro

Jean-Michel Delacomptée – Quand on ne maîtrise pas sa langue, on ne peut pas penser ni se penser finement, on ne peut pas comprendre finement le monde ni se comprendre soi-même. La langue est un outil infiniment subtil et puissant. Contrairement à ce qu’on imagine, le seul instinct de sa langue maternelle ne suffit pas à la manier correctement. Il faut en connaître toutes les potentialités. Une langue que vous avez bien en main, vous la menez plus loin et elle vous mène très loin. Elle permet de s’interroger plus largement et profondément.

Lire la suite sur le site du Figaro